Quand le roman aborde le thème des vacances

Lorsque les écrivains décident de parler des vacances, ils peuvent parfois avoir des approches inattendues mais que nous prenons très souvent beaucoup de plaisir à découvrir. L’œuvre « Vacances en France de 1830 à nos jours », écrite par André Rauch, remonte pour sa part aux origines même des vacances modernes.

André Rauch nous amène ici à retrouver les préoccupations éducatives des premières « colos » et nous fait l’analyse des changements culturels qui vont progressivement promouvoir le tourisme et le goût des voyages, de 1830 à nos jours. Il décrit l’atmosphère des congés payés de la fin des années trente en France et les mutations qui sont survenues progressivement pour aboutir aux vacances de masse comme un produit de consommation. Les vacances contemporaines sont les héritières de cette histoire, mais elles sont également l’expression des aspirations de notre époque : un besoin naturel de se ressourcer, de découverte, de retrouver le « cocon » familiale, de prendre soin de soi. Initialement paru en 1996 dans la collection la Vie Quotidienne, cette belle œuvre d’André Rauch a été publiée sous une nouvelle édition mise à jour.

Le thème des vacances revient dans de nombreuses autres œuvres parues au fil des décennies, avec parfois des approches très décalées du sujet. En sillonnant les librairies, vous retrouverez dans les rayons des œuvres intéressantes sur le même thème comme « Les vacances du petit Nicolas » écrit par René Goscinny et qui aborde les thèmes des vacances, de l’enfance, de l’amitié, des souvenirs et aussi des bêtises.